9 clés pour faire de son Réseau Social d’Entreprise une réussite 

INFOG 2

9 clés pour faire de son Réseau Social d’Entreprise une réussite  

Le déploiement d’un nouvel outil est synonyme de nouveaux usages. Le Réseau Social d’Entreprise (RSE) ne déroge pas à cette règle, et la réussite d’un tel outil dépend avant tout de son acceptation au sein de l’entreprise. S’il est important de convaincre et de lever les freins face à l’arrivée d’un nouvel artefact, des actions clés doivent être engagées pour maximiser les chances de réussite.

1 – Désigner des influenceurs à chaque niveau dans l’entreprise, le top management doit faire la promotion de l’outil, les managers montrer l’exemple et les ambassadeurs doivent accompagner l’ensemble des collaborateurs au quotidien. Les meilleurs sponsors sont les utilisateurs convaincus !

2 – Monter une équipe projet avec des acteurs complémentaires : SRH, DSI et DCOM. La DRH pour proposer un dispositif de formation adaptée et travailler sur la gouvernance et l’animation de l’outil, la DSI pour intégrer l’outil dans le SI existant et la Direction de la communication pour la partie éditoriale et le marketing interne du projet.

3 – Identifier en amont les rôles et les responsabilités de chacun afin de faire vivre la plateforme collaborative de façon durable et constructive.

4 – Cibler les freins pour mieux les lever. Cela permet d’anticiper les arguments réfractaires et de mieux y répondre pour rassurer l’ensemble des collaborateurs.

5 – Accompagnement au changement : pas de projet RSE sans accompagnement au changement ! L’adoption de nouvelles pratiques de travail passe par la formation, la communication et l’accompagnement de proximité pour favoriser l’adhésion de tous.

6 – Promouvoir le projet en interne grâce à la mise en place d’une identité spécifique au projet. Diffuser un concept créatif et mobilisateur avec un nom, une accroche, une charte graphique qui permet de valoriser le projet.

7 – Apporter du sens tout au long du projet, faire comprendre pourquoi le RSE est déployé dans l’entreprise, raconter l’histoire du projet, répéter le « pourquoi » permet de lever de nombreuses barrières.

8 – Rester au plus près des besoins des collaborateurs, adapter l’outil aux utilisateurs et pas les utilisateurs à l’outil, créer un outil pour tous qui améliore l’expérience des collaborateurs.

9 – Se donner le temps de bien construire son projet car il va bousculer les lignes dans l’entreprise, il faut donc le temps de faire mûrir tous les sujets attenants au projet notamment pour bien accompagner les collaborateurs.

Ces clés sont valables dans la phase d’ingénierie, dans la phase de lancement mais elles doivent également perdurer dans l’activité quotidienne du RSE.

Aurélie Coulange

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s